Live reports Reverence + Lord Shades (21/11/08 - Angers)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Live reports Reverence + Lord Shades (21/11/08 - Angers)

Message par Blackpsychoz le Mar 25 Nov - 0:05

REVERENCE - FRENCH TOUR 2008

Rien de tel qu’une petite soirée black metal pour terminer une semaine de boulot acharné (mouais, boulot acharné ça c’est moins sûr). Et ce soir, cela ce passe au T’es Rock Coco, un des seuls bar-concert d’Angers, le fief d’une scène découverte agréable et toujours conviviale.
Et c’est dans la pénombre de la cave du bar que Reverence et Lord Shades ont posés leurs matos. Un milieu à l’atmosphère underground qui ne saurait rappeler les débuts de désormais légende du black, à l’époque où justement ils jouaient dans ce que j’appellerais des pièces à bordel.

Et c’est Lord Shades qui ouvre la soirée en servant un black/death metal. Souvenez-vous de ce groupe dont j’avais chroniqué courant mi-septembre leur excellent premier album intitulé "The Downfall of Fire-Enmek". J’avais d’ailleurs été impressionné par leur professionnalisme. Et il en a été de même ce soir, l’impression que j’avais d’eux étant confirmée. Car la musique du groupe tourne en fait autour d’un concept, celui d’un monde imaginaire dans lequel évolue un héros ; Lord Shades justement. Et la tâche est loin d’être facile de retranscrire l’ambiance d’un concept album sur scène. Les fondations de cette ambiance sont posées tout du long des quelques minutes de l’intro, avant que la furie d’un black/death metal agressif et à la fois réfléchi ne prenne place à ses côtés.
Leurs long morceaux s’enchainent sans trêve comme sur l’album, de façon carré. Et tout du long de leur set, je suis resté absolument captivé, sans y décrocher une seule minute. Lord Shades a fait preuve d’une régularité musicale impressionnante, surtout lorsque l’on s’aperçoit du nombre incalculable de samples et interludes qui viennent animer leur musique. Ce qui prouve un professionnalisme loin d’être éphémère, car sincèrement il n’est jamais aisé de reproduire un style aussi complexe en live. Et même si ils m’ont avoués, en parlant avec eux après leur set, que quelques plans avaient merdés, je n’ai rien perçu de choquant à l’écoute. Peut-être sont-ils trop exigeant avec eux-mêmes ?

Ce soir était aussi pour moi l’occasion de découvrir Reverence, évoluant dans un black metal très dark. Les angevins ont d’ailleurs eu le droit de figurer sur le sampler du Metallian actuellement en kiosque, sur lequel on peut voir la vidéo de leur morceau "White Journey. Inc". L’élément majeur qui ressort de la musique de Reverence est l’extrême lourdeur qui l’anime, une lourdeur étouffante et dont la certaine linéarité déconcerte. Naviguant entre passage doom et brutalité absolue, l’inévitable avant-gardisme de ce black metal en laisserais plus d’un sur le bas côté. Et là encore la technique est de mise, en particulier sur le jeu de batterie alternant entre groove implacable et rapidité hallucinante. Car oui autant le dire, j’ai été littéralement subjugué par la prestation du batteur de Reverence et son extrême rapidité dans son jeu ; sans parler du charisme de I. Luciferia, qu’il m’arrive d’ailleurs souvent de croiser en concert. Et ceux qui s’attendaient ce soir à voir des groupes amateurs au niveau musical discutable pouvait remballer leur langue de vipère. L’ambiance dégagé par Reverance est relativement froide, obscure, discrètement féroce, et un tantinet industriel par cette légère superposition de samples à la manière d’un Mysticum et à la folie d’un Abruptum.
Mais il est vrai que la taille de la salle (si on peut l’appeler ainsi) est trop réduite pour une telle musique. De manière réaliste, Reverence est taillé pour une plus grande scène que celle-ci, car la lourdeur de sa musique, aussi étouffante soit-elle, n’arrive à prendre place dans ces quelques mètres carré. Une musique que je ne demande qu’à découvrir sur album.

Toujours étant que j’ai passé une excellente soirée, avec du metal d’excellente facture et des artistes véritablement professionnels. Et sincèrement, pour seulement 5 petits euros, le facteur plaisir a largement amorti la futile somme dépensée en vu de la qualité de la soirée.
avatar
Blackpsychoz
Chroniqueurs
Chroniqueurs

Masculin Nombre de messages : 897
Age : 30
Localisation : Angers
Date d'inscription : 30/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://death-and-black.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum