Crionics - Neuthrone (2008)

Aller en bas

Crionics - Neuthrone (2008)

Message par Lazare le Dim 9 Mar - 17:00



Ca faisait longtemps que je me suis pas éclaté à chroniquer. Mais je vais remédier à ce dilemme. Etant donné que je découvre pas mal de groupes en ce moment, il est temps de vous en faire découvrir quelques uns. Commençons pas Crionics.

Crionics est un groupe de Black/death polonais. Formé en 1997, ils sortent une série de Démo et d'Ep qui passent quasi inaperçue. S'ensuivent quelques albums qui font connaitre le groupe à travers leur pays. Puis ayant signé sur le label britannique Candlelight Records (label à surveiller les gars !), Crionics sort en début d'année Neuthrone.

Mais on a quoi en définitive ? On pourrait s'attendre de leur origine et de leur orientation musicale un ersatz de Behemoth ou même de Belphegor. Que nenni ! Le groupe affiche bien sa propre identité grâce à la présence d'un claviériste à part entière qui ajoute au black death carré une touche mélodique voire Indus parfois. de plus la présence de clavier renforce l'impression de chaos et de grandeure qui émane de ce skeud. Les polonais se démène comme des chefs : ça joue vite mais ça part pas dans tous les sens dès le début. D'ailleurs, on a droit comme morceau d'intro un titre joué au clavier et plein d'ambiance malsaine. En parlant de ces dernières, elles sont variées : on va de l'orgue d'église au bruit d'une scie circulaire prête à vous découper en p'tits morceaux. On est loin ici de la brutalité primitive de Behemoth. La batterie blast et envoie du bois ! Loin de se cantonner au simple rythme binaire, le batteur varie les plaisirs. On se surprend à découvrir des rythmes groovie qui renforcent l'idée de la volonté du groupe de vouloir se démarquer de ses pairs. Les riffs sont à vous hachés menus. La combinaison black malsain et death brutal est ici bien orchestrée : le côté brut et primitif est lui aussi renforcé par la présence d'un seul gratteu. La brutalité est de mise mais elle est canalisée par le clavier. Le tout est loin d'être compact et organique : déchainée, la production est propre et met en avant chaque instrument. Le résultat est là. Un album signé sur Candlelight au côté de pontes tels que Emperor, Zyklon ou encore 1349, voilà un gage de qualité.

Tracklist :
- Introduction
- New Pantheon
- NeuThronAeon
- Superiors
- Hell Earth
- Humanmeat Cargo
- Outer Empire
- Frozen Hope
- When The Sun Goes Out...
- Black Warrior

Note : 16 / 20
avatar
Lazare
Chroniqueurs
Chroniqueurs

Masculin Nombre de messages : 907
Age : 27
Localisation : En ENFER mwaaaahahahaha (( je connais la sortie))
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://El-bassiste.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crionics - Neuthrone (2008)

Message par Blackpsychoz le Dim 9 Mar - 18:02

Je pense même que candlelight a déjà fait ses preuves et on le surveille désormais de façon innée, surtout lorsque l'on voit les poulins qu'accueille cette écurie!
avatar
Blackpsychoz
Chroniqueurs
Chroniqueurs

Masculin Nombre de messages : 897
Age : 31
Localisation : Angers
Date d'inscription : 30/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://death-and-black.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum