Dismember - Dismember

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dismember - Dismember

Message par Blackpsychoz le Sam 9 Fév - 22:17



Tracklisting : 1. Death Conquers All / 2. Europa Burns / 3. Under A Bloodred Sky / 4. The Hills Have Eyes / 5. Legion / 6. Tide Of Blood / 7. Combat Fatigue / 8. No Honor In Death / 9. To End It All / 10. Dark Depth / 11. Black Sun /


Voila maintenant 20 ans que Dismember ne cesse de représenter les couleurs du death metal original, pionnier d’un genre que l’on nommé swedish death metal auprès de monstres comme "Unleashed" et "Entombed". Alors pour son vingtième anniversaire, le groupe a décidé de s’offrir un petit cadeau, à eux et à ses nombreux fans, en sortant un nouvel album et de surcroit éponyme, pratiquement 2 ans après le mitigé "The God That Never Was". Sachez que je ne possède aucune œuvre de la discographie de ce groupe malgré la renommée que je lui connait, j’analyserais donc le contenu de ce disque sans pouvoir vraiment faire de comparaison sur leur passé. Je me protège donc d’ores et déjà d’une horde de fans (de la première heure de préférence c’est les plus méchants!) qui voudraient ma peau après cette critique.

J’ai fini de barricader ma maison, je peux déballer mon sac sur ce nouvel album de Dismember. Ne vous y trompez pas Dismember c’est pas vraiment pour les fillettes, ça ne l’a jamais vraiment été de toute façon. Depuis toujours défenseurs du death metal old school, les suédois ne se sont jamais lassés de jouer une musique lourde et en quelque sorte primitive. Et ce n’est pas "Death Conquers All" qui ouvre l’album qui nous prouve le contraire surprenant tel une agression soudaine. D’emblée, on sait à quoi on a faire avec cette puissante avalanche de riffs graves crasseux, de tempi pesants agrémentés d’un chant brutal, tenu par Matti Karki, que je classerais dans une vague grindcore (oui, je chipote on est sur les mêmes bases !). Et deux mots viendraient à décrire la musique de Dismember, ou plutôt reviendraient car c’est souvent à quoi on a à faire : Puissance et Lourdeur. Et quel autre morceau que "No Honor In Death" ne saurait mieux représenter ces 2 mots ? Rythmes lents, guitares poussées dans les graves, ce titre n’est qu’une définition du death metal, du moins de ce qui pourrait ce faire de mieux dans le genre. Dans un registre plus rentre dedans où la brutalité, l’essence même du genre, règne en maitre on pourrait citer "Combat Fatigue" dont son riff d’intro démoniaque est soudainement stoppé par la sauvagerie en personne. L’ouverture de "Tide of Blood" confirme que l’on a bien à faire à un groupe scandinave révélant toute la technicité du combo et qui pourrait nous faire penser à une mixture à mi-chemin entre Dark Tranquillity et At The Gates, mais moi je dis ça, je dis rien ! Et que dire de "Under A Bloodred Sky" qui est la pièce de cet album, combinant les différents critères relatés à l’instant et rassemblant tout le savoir des suédois. Clôturé par le funèbre "Black Sun", Dismember aboli toutes notions de pitié par le triomphe d’une mort dominante.

Mais je pense qu’il est inutile que je m’étende sur l’affaire, les fans savent de quoi sont capables Dismember, et puis je pense que vous avez cerné de quoi je parlais et ce que je pensais de cet album. Il est clair que les incessants changements de line-up au sein du groupe et la crise du death metal à la fin des années 90 n’ont pas aidé nos suédois à conserver leur bonne posture qu’ils ont pu avoir par le passé, et ce comme une très grande partie des doyens du genre. Mais Dismember n’a de toute façon plus rien a prouver, juste confirmer qu’ils ne sont pas assez vieux pour arrêter. Désormais signés chez le très prometteur label Regain Records, ils signent une œuvre qui s’écoute vraiment facilement, terriblement accrocheuse, et qui ne manque pas de briser des cervicales. Je pense tout de même en connaitre un petit rayon sur le sujet et donc reconnaitre un bon album de death metal d’un mauvais, et sincèrement tous les éléments s’inscrivant dans le pur respect des traditions du genre sont regroupés dans cette galette, alors que demande le peuple?

Note : 15/20

Sortie le 18 Février 2008
avatar
Blackpsychoz
Chroniqueurs
Chroniqueurs

Masculin Nombre de messages : 897
Age : 30
Localisation : Angers
Date d'inscription : 30/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://death-and-black.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dismember - Dismember

Message par Lazare le Dim 10 Fév - 19:17

Raaaaaaaaaaaaaah le bon vieux death suédois. Que du bon.
Belle chro' ^^.
avatar
Lazare
Chroniqueurs
Chroniqueurs

Masculin Nombre de messages : 907
Age : 26
Localisation : En ENFER mwaaaahahahaha (( je connais la sortie))
Date d'inscription : 03/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://El-bassiste.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum