Devourment - Butcher The Weak (2005)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Devourment - Butcher The Weak (2005)

Message par Ultravomit-boy le Sam 13 Oct - 23:02




Genre: Fuckin' brutal death slam métal

Devourment, c'est comme le Port-salut ... Déjà ça cogne sévère sur les sens, mais en plus, pas de surprises, on sait ce que c'est, c'est écrit dessus ....


Pour en revenir à notre sujet, Devourment, c'est du bon gros death un peu brutal, slam pour certains (source wiki.), avec un chanteur à la voix énorme.
Comme tout bon groupe de death, les sujets traités sont aussi divers et poétiques que la vie des serials killers, la nécrophilie, ou tout autre activités qui n'auront pas droit de citer en raison du jeune public présent sur ce forum…

Leur dernier album, "Butcher the weak" (comme c'est original) s'ouvre sur le titre éponyme...Dès l'arrivée des premières notes, on sait qu'on va s'en prendre plein les esgourdes, et hop, c'est le doigt dans l'engrenage qui nous entraîne pour près de 31 minutes dans un monde peuplé de zombies, de meurtres et autres sujets poétiques, où la musique est brutale mais entraînante, et ou l'envie de headbanguer comme un taré vous prend par les "cojones" pour ne plus vous lâcher. L’ambiance n’est pas très glauque, mais ce n’est pas non plus la fête de la bière a Munich, les musiciens nous montrant bien qu’ils sont la pour défendre les valeurs et leur conceptions du death métal ... Brutal, qui tache et sans concessions.

Le batteur s'avère énorme, maniant la double pédale comme un chef, et ne se privant pas de blaster d’un bout à l’autre de l’album
Le chanteur nous fout sur le cul avec ses capacités vocales énormes, pas autant que celle du chanteur de Cock And Ball Torture, mais pas loin. Son registre n'est pas varié, mais tant pis.
Les gratteux donne envie de se défoncer les cervicales, malgré leur jeu un peu basique
Le bassiste lui est .... presque absent du mix, ce qui est un peu dommage ...


Pour le non initié, ce cd demeurera un espèce de méchoui inaudible d'où ressortirai uniquement le gruik gruik d'un porc, mais pour la personne initiée, ce cd se révélera être un perle de bon death métal comme on aime, pas du technique à la Necrophagist ...


Note finale : 15 / 20, parce que à la longue c'est un peu routinier



01 ) Butcher The Weak - 3min. 58
02 ) Masturbating At The Slab - 3 min. 47
03 ) Serial Cocksucker - 3min. 47
04 ) Tomb Of Scabs - 3 min. 39
05 ) Autoerotic Asphyxiation - 3 min. 18
06 ) Anal Electrocution - 4 min. 15
07 ) Fuck Her Head Off - 3 min. 55
08 ) Babykiller - 5 min. 10
avatar
Ultravomit-boy
Chroniqueurs
Chroniqueurs

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 27
Localisation : 78 (France), pas moin de Versailles
Date d'inscription : 13/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum