Morbid Angel - Domination (1995)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Morbid Angel - Domination (1995)

Message par Blackpsychoz le Lun 17 Sep - 19:56



"Extrem music for extrem people"

Telle est la devise de Morbid Angel. Vous me direz, rien que le nom du groupe en dit long sur les zouzous et la bouillabaisse sonore qu'ils produisent. De plus leur renommée ne saurait s'amaigrir malgré un dernier album assujetti aux mauvaises critiques. Morbid Angel fait parti de ces groupes ricains qui ont démocratisé le death metal aux cotés des autres piliers (vous savez très bien de qui je parle!).
Sorti de leur Floride (le "zizi des Etats-Unis" comme le dit si bien Homer sans renier son indémodable classe!), qui est en quelque sorte le berceau du death metal US, Ils créaient la surprise en 1989 avec un Altars Of Madness au rythme thrashy, s'inscrivant dans la lignée d'un Scream Bloody Gore ou d'un Slowly We Rot. Cependant le son des Anges Morbides se veut être encore plus lourd et puissant. Et le jeu de Pete Sandoval à la batterie, exilé de Californie, met tout le monde d'accord. Son jeu de baguettes puissant et précis le cataloguait à la place des meilleurs batteurs de l'époque.

Mais j'avais plutôt prévu de parler de Domination plutôt que d'Altars Of Madness. Je pense inutile de préciser que Domination est le quatrième album du groupe, les albums étant classés - suivant la première lettre du titre - par ordre alphabétique. Il est marqué par quelques changements, premièrement de producteur, et deuxièmement de guitariste rythmique puisque Erik Rutan (Hate Eternal) fait son apparition. On avait déjà pu observer une évolution de leur musique sur Covenant, l'album précédent, s'éloignant déjà bien loin des sentiers old school des premières productions. Domination se place donc dans la lignée de Covenant, envoyant des riffs tourbillonnant à la lourdeur extrême. "Lourdeur et puissance", telle est la ligne de conduite que Morbid Angel se tue à respecter et franchement sans ses caractéristiques leur musique n'aurait pas le même goût! Et quel goût! Les sonorités paraissent tellement diaboliques qu'on ressentirait presque la chaleur des ténèbres nous bruler les fesses, ce que je ne ressens beaucoup moins sur les productions qui sortent de nos jours. On ne retrouve plus cette même haine machiavélique que l'on pouvait retrouver sur les galettes d'il ya une quizaine voire une douzaine d'année.
Where The Slime Live en serait une bonne représentation, morceau au tempo plutôt lent où David Vincent nous dégueule ses tripes ensanglantées nappé des solis aux tapping hyper-soniques et totalement déstructurés de Trey Azagthoth.
Dawn Of The Angry représente a lui seul le savoir-faire de Morbid Angel : brutalité extrême. Lancé par un ouverture ravageuse, Dawn Of The Angry est un peu à l'image d'un Rapture qui ouvrait le bal sur Covenant.
Caesar's Palace fait un figure d'OVNI, avec ses riffs extrêmement pesant et totalement accrocheurs, ce titre garanti, si votre système hi-fi vous le permet, vibration des murs à en faire tomber les jolis cadres de maman. Du moins il m'en fait vibrer les tripes.
Hatework clôture l'album de la même manière que God of Emptiness ferme Covenant, et laisse s'échapper les démons avec une rage malgré tout retenue mais diaboliquement efficace.

Morbid Angel confirme qu'il est bien inscrit en haut de l'affiche en signant un album efficace, aux ambiances chaotiques et à la brutalité destructrice littéralement apocalyptique! On aurait malgré tout pu se passer des morceaux que sont Melting et Dreaming , instrumentaux qui je trouve sont plutôt déniés d'intérêts et cassent plus le rythme de l'album qu'autre chose. Mais bon je ne vais pas descendre la note de Domination pour 3 minutes de faux pas, on appuie sur suivant puis on relance le mode headbanger!


A écouter : Where The Slime Live , Caesar's Palace , Dawn Of The Angry , Hatework...

Tracklist :

01 - Dominate
02 - Where The Slime Live
03 - Eyes To See, Ears To Hear
04 - Melting
05 - Nothing But Fear
06 - Dawn Of The Angry
07 - This Means War
08 - Caesar's Palace
09 - Dreaming
10 - Inquisition (Burn With Me)
11 - Hatework

Note : 17/20


Dernière édition par le Lun 17 Sep - 20:00, édité 1 fois
avatar
Blackpsychoz
Chroniqueurs
Chroniqueurs

Masculin Nombre de messages : 897
Age : 30
Localisation : Angers
Date d'inscription : 30/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://death-and-black.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morbid Angel - Domination (1995)

Message par Lucid Nightmare le Lun 17 Sep - 20:00

Un énorme album, à écouter :p

_________________
avatar
Lucid Nightmare
Teletubbies Admin
Teletubbies Admin

Masculin Nombre de messages : 1380
Age : 25
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morbid Angel - Domination (1995)

Message par Grishnackh le Mar 18 Sep - 15:49

Très belle chronique, pour ce qui est de l'album, une vraie tuerie !!!! Même si je préfère le Covenant avec son aspect plus Trash Metal !! Morbid est un grand groupe !! chaque album a sa particularité.
avatar
Grishnackh
Administrateur Hysterique
Administrateur Hysterique

Masculin Nombre de messages : 4767
Localisation : DTC
Date d'inscription : 17/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://metal-band.zikforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morbid Angel - Domination (1995)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum