Daath - The Hinderers (2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Daath - The Hinderers (2007)

Message par Lucid Nightmare le Jeu 16 Aoû - 2:13



DAATH – THE HINDERERS



Après avoir entendu une de leur chanson dans un sampler de Metal, je me suis senti obligé d’en découvrir plus sur Daath, un groupe dont on entendra franchement beaucoup parler. Avec un deuxième album nommé The Hinderers, le groupe montre et prouve qu’il a une technique incroyable grâce à un superbe mélange de Black, Death, Trash et Industrial…

On commence par la première chanson (oui, je commence rarement à écouter un album par la fin hum) nommée Subterfudge. Les couplets sont très saccadés, on se dit que ça va être une ptite musique bien violente et point barre jusqu’à ce qu’on parvienne au refrain qui nous dévoile une belle mélodie de guitare… Plus tard dans la chanson on observera un moment magique de pianos mélangés à des guitares. Et puis paf ! Un de ces putains d’enchaînements avec un solo qui nous met le feu au cul ! Waw l’album commence très bien…

From The Blind, un riff un peu plus death. La chanson est plus violente que son antécédent mais on observe toujours quelques beaux moments mélodieux et très technique.

Ensuite arrive Cosmic Forge, une chanson qui sonne nettement plus indus/black metal, le mélange passe superbement bien. On a toujours ces magnifiques petits passages de pianos qui nous font planer jusqu’à ce que le groupe décide de nous faire repasser dans la vie réelle et nous renvoie une putain de violence. Lorsque vient le solo, on est emporté dans une magnifique gamme très rapide, eh ben.. y a de quoi être sur le cul !

La chanson suivante sonne beaucoup plus death. Toutefois, contrairement à beaucoup de groupe de death actuel, cette chanson contient toujours beaucoup de belles mélodies planantes et encore un solo superbe, une technique d’enfer ! Je me répète peut-être mais enfin ! Quel groupe !

On passe à une chanson qui parait beaucoup plus calme, il s’agit de Under A Somber Sign. C’est rempli de piano, ce qui allège beaucoup la chanson qui reste toutefois assez agressive.

Ovum est un de mes coups de cœur de l’album, c’est complexe, rapide, violent. Il me semble qu’au plus j’avance dans l’album, au plus il sonne death. Mais non, il y a encore pas mal de sonorités black et trash. Ce n’était donc qu’une impression.

Qu’est-ce que je disais, on retrouve à nouveau un mélange black/indus/death et c’est toujours aussi bien fait et, encore plus étonnant, ce n’est pas du tout répétitif. Festival Mass Soulform est, comme tout le reste de l’album un excellent élément, toujours de belles parties mélodieuses mais tout de même pas beaucoup, juste ce qu’il faut pour nous satisfaire. On regrettera juste la fin qui est faite à la manière « le volume diminue »

Above Lucium, encore un beau mélange death/indus. Cette chanson me parait nettement plus violente que les autres et c’est ce qui fait son charme vu qu’elle sonne comme l’exception de l’album.

Who Will Take The Blame est une chanson bien bien industrial, aucun doute là-dessus. Ca sonne Deathstars mais avec une voix beaucoup plus agressive (pas difficile aussi…)

C’est un bon élément mais à part pour le beau solo, je ne suis pas scotché à mon siège. La reprise du morceau et la fin sont malheureusement décevante.

Heureusement, le titre suivant rattrape ma légère déception, avec un titre bien trash/death et décidément très agressif ! De toutes bonnes harmoniques artificielles vont entourer le très bon refrain, la batterie est à son comble, bien joué tout ça !

Dead On The Dance Floor contient une bonne intro Indus, qui est suivie par la voix bien death du chanteur. Un bon titre.

Le titre suivant sonne vraiment black true Oo je m’y attendais pas et voila-t-y pas que je me prends un pain en pleine face ! Mais comme à l’habitude du groupe, le mélange des autres styles parvient vite à nos oreilles. Blessed Through Misery est un titre plus lent mais ma ça ne l’empêche pas de rester assez violent… et en même temps très mélodieux. On a droit à deux beaux solos après environs trois minutes. Magnifique, que dire de plus

On en arrive à la dernière chanson de l’album, The Hinderers, qui commence très calmement puis prend son agressivité tout en restant superbement mélodieuse (qu’est-ce qu’on peut l’employer ce mot pour cet album =D).




En conclusion, cet album est presque parfait, il n’y a presque rien à en retirer et donc je vous le conseille fortement.

Voila pourquoi je lui donne :

18/20




Merci de m’avoir lu (si vous l’avez fait =D)

_________________
avatar
Lucid Nightmare
Teletubbies Admin
Teletubbies Admin

Masculin Nombre de messages : 1380
Age : 25
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Daath - The Hinderers (2007)

Message par Grishnackh le Jeu 16 Aoû - 11:47

Belle chro' dude cheers pour ma pare j'ai pas spécialement trouvé ca exeptionel.. Mais d'un coté, moi et le Death ca fait 2 ...
avatar
Grishnackh
Administrateur Hysterique
Administrateur Hysterique

Masculin Nombre de messages : 4767
Localisation : DTC
Date d'inscription : 17/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://metal-band.zikforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum