Vehementer Nos - Vehementer Nos (2007)

Aller en bas

Vehementer Nos - Vehementer Nos (2007)

Message par Barak le Sam 10 Mar - 1:46



1. Contre le cycle 2. Les dévastés 3. Absurde 4. Seuls 5. Dans le flôt

--------------------------------------------------------

Vehementer Nos, à nom mystérieux, groupe mystérieux. Cet obscur duo français livre son premier album via Osmose Productions et prouve d’entrée de jeu qu’il va falloir compter sur eux dans le paysage métal français.

"Vehementer Nos" est un album inquiétant, à la fois beau et diaboliquement méchant. L’écouter c’est un peu comme une ballade, une ballade de nuit en forêt, la nuit la plus sombre que vous puissiez imaginer. On avance dans l’inconnu, dans un calme stressant, qui mène à la paranoïa, il va se passer quelque chose mais quoi ? D’où va bien sortir le danger ? Et alors que l’on ne s’y attend pas surgissent tels les flammes de l’enfer des blasts de batterie à couper le souffle accompagnés de riffs meurtriers. On s’affole, on reste sans voix, la tension est montée d’un coup pour retomber juste derrière et l’on reprend sa marche, sans avoir l’esprit tranquille pour autant, car le voyage est encore long et la voix d’Engwar dans la pure tradition black métal résonne encore dans notre tête pendant ces brillantes plages symphoniques et acoustiques. Car pour aérer l’album et ses montées en furie soudaines, le groupe nous a concocté, à l’aide de guitares acoustiques, de violons, d’une inattendue flûte traversière des passages à la beauté éclatante. Mais là ou beaucoup de groupes se seraient aidés de samples, V.N., dans un souci de rendu et d’authenticité parfaitement louable, a fait appel à de vrais musiciens ce qui prouve combien le groupe à le souci du travail bien fait. Ainsi "Absurde" par exemple possède une intro mélancolique à souhait d’une grande puissance émotionnelle entre rage et désespoir qui ne laissera pas indifférent. A la rage du black se mêle la beauté d’un quasi post-rock pour un mélange détonnant qui convaincra facilement ceux qui ne seront pas repoussé par la longueur des morceaux tournant autour des 10 minutes.

Premier album, premier coup de maitre pour un groupe qui se forge d’entrée une identité forte sur une scène black qui peine parfois à se renouveler. Et même si l’on pourra regretter la production pas toujours au top (mais il s’agit là d’un premier album il faut le rappeler), Vehementer Nos signe l’une des excellentes sorties de ce début d’année !

17/20
avatar
Barak
Chroniqueurs
Chroniqueurs

Masculin Nombre de messages : 1450
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.metalsickness.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum