Metallica - Master Of Puppets (1986)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Barak le Dim 24 Sep - 13:38


Tracks

1/Battery 5m10 2/ Master of puppets 8m38 3/ The thing that should not be 6m32 4/ Welcome home (sanitarium) 6m28 5/ Disposable heroes 8m14 6/ Leper messiah 5m38 7/ Orion 8m12 8/ Damage inc. 5m08

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Un album vieux de 20 ans, qui restera à jamais gravé dans l'histoire du rock, et même l'histoire de la musique... C'est de cette manière que l'on peut résumer "Master Of Puppets", l'ultime chef d'oeuvre d'un groupe desormais dans la légende tant par son talent que par son apport au monde du metal... J'ai bien sur nommé Metallica.

Pour son troisième opus, le groupe a décidé de refaire confiance à Flemming Rasmussen déjà en charge du son de "Ride the Lightning", grand bien leur en a pris puisqu'ils vont signer L'Album qui va changer leurs vies.
Un album qui dans son ensemble reprend la structure du précédent opus dès son démarrage : une douce guitare vous attire, puis elle est noyée dans le chaos sonore, "Battery" est lancé, plus rien ne pourra arrêter les 4 horsemen dans leur débauche musicale. "Battery" est un morceau rageur et au combien puissant, il est à l'image de l'album, l'élite du thrash. Puis vient alors le morceau, l'hymne de Metallica, le titre éponyme que tout amateur de musique connait, qui ne s'est jamais laissé aller à un essai de air guitar sur le solo de Kirk en hurlant "Masteeeeer, Masteeeeeer !!!". Le titre est là encore destructeur et imparable... Et on est pas au bout. Le groupe assène ensuite un "The Thing That Should Not Be" dans la continuité,même si plus heavy, avant de calmer le jeu (comme sur "Ride The Lightning") avec "Welcome Home (Sanitarium)", morceau lent, sombre, envoûtant et beau rehaussé tout de même par une fin thrashy et un inévitable solo de la mort.
A mi-chemin de l'album on peut déjà dresser un premier constat, Metallica a mûri, a grandi, on est loin des sals gosses qui trois ans plus tôt venaient foutre la merde avec leur premier album. La rage et la colère sont toujours présentes mais maîtrisées.
Ce ne sont certainement pas les deux pistes suivantes qui prouveront le contraire, tout d'abord "Disposable Heroes" et son ryhme crescendo jusqu'à l'explosion et un rouleau compresseur qui suit le tout, "Leper Messiah" morceau qui rappelle la période "Kill'em All" par son intro dépouillée et par son break et son solo résoluments heavy mais bien au dessus de ce que faisait le groupe auparavant. Metallica a su combler ses petites faiblesses du passé, ce morceau en est la preuve, il est beaucoup plus soigné que ce que que le groupe avait pu nous proposer avant.
Arrive alors un moment Magique, l'instrumentale "Orion"... Incroyable, magique, charmeuse et violente à la fois, un moment magique soutenu par les riffs de James et Kirk, rythmé impeccablement par la batterie de Lars et magnifié par la basse de Cliff. Bordel mais quel solo de basse !!! Ce solo captivant venu d'un autre monde est le point d'orgue du morceau, l'un des points majeurs de l'album et nous fait regretter à lui seul ce grand bassiste.
Et comment nous faire redescendre de ce petit nuage ?
Les quatre cavaliers ont la solution, ils nous assennent peut être le morceau le plus thrash de leur discographie, l'ultra speed "Damage Inc", un morceau au rythme infernal sans aucune pause, jouissif !!! Comment ne pas s'extasier sur ce petit "Go" lancé par James suivi d'un solo de Kirk d'une vitesse encore difficilement croyable... Et puis c'est la fin, l'album se clôt, une page de l'histoire se tourne. On peine à se remettre de ce que l'on a ecouté.
Un album qui chose surprenante n'a pas vieilli d'un poil grâce à la prod' magique de Flemming Rasmussen et qui ne serai pas ridicule de ce point de vue s'il sortait aujourd'hui...
Un album qui nous montre quatre musiciens au sommet de leur art. Kirk plus rapide que jamais exécute des solos rentrés dans la legende ("M.O.P.", "Damage Inc."), un James toujours plus rageur et assoifé ("Battery"), Lars qui ne faiblit pas pendant une seul seconde derrière ses fûts, et Cliff qui montre son sens de la rythmique sans faille, sa créativité inégalable et son petit plus de magie ("Orion").
Metallica a en plus fait un effort non-negligeable sur les textes, moins brouillons et pertients, parlant de la soumission des hommes réduit à l'état de marionette, se faisant violence entre eux ("Battery"), abordant la drogue ("Master of puppets"), la folie ("Sanitarium"), "Damage Inc" qui clôt cet album de la plus belle des façons qu'il soit, étant l'incitation à la rebellion face à la servitude.

Grâce à cet album Metallica se propulse au rang de leader de la scène metal de son époque et reste une des valeurs sûres actuelles (même si le groupe a crée polémique avec certains des ses albums) en s'imposant en véritable monstre sacré du metal au côté des Deep Purple, Black Sabbath, et consorts. "Master Of Puppets" est tout bonnement imparable, ponctué de solos mémorables, d'une production parfaite et d'une cohésion sans faille...

19.5/20


Anecdotes

*Peut-on parler d'anecdote ?? Mais il faut bien sur rendre homage à Cliff Burton qui sur la tournée suivant l'album perdra la vie suite à un accident du tour-bus.
*Dave Mustaine (Megadeth) ex-membre du groupe, viré avant la parution du 1er album revendique l'ecriture du morceau "Leper Messiah".
*John Marshall à remplacé James à la guitare sur une partie de la tournée, ce dernier s'etant cassé le poignet dans un accident de Skate.
*Le groupe ne trouvant aucun titre pour l'instru, elle fut appelée "Orion" car aux dires du groupe elle possède un coté nébuleux.
*Dernièrement, pour rendre hommage à l'album, le magazine Kerrang à sorti un album reprenant l'intégralité du disque joué par differents groupes (Mastodon, Trivium, Mendeed, Chimaira...)


Dernière édition par le Ven 29 Sep - 1:39, édité 1 fois
avatar
Barak
Chroniqueurs
Chroniqueurs

Masculin Nombre de messages : 1450
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.metalsickness.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Drajl le Dim 24 Sep - 18:56

No No No No No No

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

J'en reste baba de cette chroniques cheers
avatar
Drajl
God Hard
God Hard

Masculin Nombre de messages : 1270
Localisation : Nivelles
Date d'inscription : 17/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Grishnackh le Dim 24 Sep - 18:59

Aurélien a écrit:No No No No No No

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

J'en reste baba de cette chroniques cheers
+1 Shocked cheers cheers cheers
avatar
Grishnackh
Administrateur Hysterique
Administrateur Hysterique

Masculin Nombre de messages : 4767
Localisation : DTC
Date d'inscription : 17/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://metal-band.zikforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par switch le Dim 24 Sep - 19:58

Arnaud a écrit:
Aurélien a écrit:No No No No No No

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

J'en reste baba de cette chroniques cheers
+1 Shocked cheers cheers cheers

+2

Une chronique a la hauteur de l'album! cheers
avatar
switch
Means Hard
Means Hard

Féminin Nombre de messages : 193
Age : 27
Localisation : 86
Date d'inscription : 25/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://trivium-fr.darkbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Avril's le Lun 25 Sep - 17:42

switch a écrit:
Arnaud a écrit:
Aurélien a écrit:No No No No No No

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

J'en reste baba de cette chroniques cheers
+1 Shocked cheers cheers cheers

+2

Une chronique a la hauteur de l'album! cheers

+3 cheers cheers cheers cheers cheers cheers

Le groupe l'a joue en integralite lors du Rock Am Ring 2006 (et un ou autre concerts)

Avril's
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Thybault le Lun 25 Sep - 19:10

Avril's Rainbow a écrit:
switch a écrit:
Arnaud a écrit:
Aurélien a écrit:No No No No No No

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

J'en reste baba de cette chroniques cheers
+1 Shocked cheers cheers cheers

+2

Une chronique a la hauteur de l'album! cheers

+3 cheers cheers cheers cheers cheers cheers

Le groupe l'a joue en integralite lors du Rock Am Ring 2006 (et un ou autre concerts)


+4 cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers


















avatar
Thybault
Means Hard
Means Hard

Nombre de messages : 206
Age : 26
Date d'inscription : 24/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Barak le Ven 29 Sep - 1:11

Arretez vous me genez... je vais prendre la grosse tete après !!!
En effet Avril's pour feter les 20 ans de l'album le groupe l'a joué en integralité sur toute sa derniere tournée, quelques videos sont dispo sur youtube d'ailleurs, en perticulier pour le rock am ring 2006
avatar
Barak
Chroniqueurs
Chroniqueurs

Masculin Nombre de messages : 1450
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.metalsickness.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Trespass le Mar 21 Nov - 21:07

franchement je te respecte toi et tes chroniques hyper bien faites Shocked cheers cheers cheers cheers cheers cheers
avatar
Trespass
Large Hard
Large Hard

Masculin Nombre de messages : 514
Age : 24
Localisation : 7èm ciel
Date d'inscription : 12/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://jorock182.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Thybault le Mar 21 Nov - 21:45

s'il y a du copié collé, tu peux le dire Very Happy
avatar
Thybault
Means Hard
Means Hard

Nombre de messages : 206
Age : 26
Date d'inscription : 24/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Trespass le Mar 21 Nov - 22:06

Laughing tu parle de qui la ? Laughing lol
avatar
Trespass
Large Hard
Large Hard

Masculin Nombre de messages : 514
Age : 24
Localisation : 7èm ciel
Date d'inscription : 12/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://jorock182.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Lucid Nightmare le Mer 22 Nov - 20:50

Elle troue le cul cette chronique cheers cheers cheers cheers cheers afro

_________________
avatar
Lucid Nightmare
Teletubbies Admin
Teletubbies Admin

Masculin Nombre de messages : 1380
Age : 25
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Barak le Mar 5 Déc - 18:37

Thybault a écrit:s'il y a du copié collé, tu peux le dire Very Happy

Non c'est du 100% made in moi même !!! je t'en foutrait du copier/coller moi...
Si je l'avoue je l'ai copié collé sur Metalsickness... Ou je l'avais faite moi même
avatar
Barak
Chroniqueurs
Chroniqueurs

Masculin Nombre de messages : 1450
Age : 31
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.metalsickness.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Trespass le Mar 5 Déc - 23:36

je me répette surement, j'adore ta chronique mais je trouve que je préfère l'album kill'em all a celui ci (mon avis personnel)
avatar
Trespass
Large Hard
Large Hard

Masculin Nombre de messages : 514
Age : 24
Localisation : 7èm ciel
Date d'inscription : 12/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://jorock182.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Metallica - Master Of Puppets (1986)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum